Dopo Mezzanotte **

, publié le , mis à jour à

Je l’avoue : je me suis décidée à aller voir ce petit film plus pour travailler mon italien que pour l’histoire. Heureusement, ce fut mieux qu’un simple cours de langue.

D’un côté, il y a Martino. Gardien du Mole, le merveilleux musée du cinéma de Turin. Un doux rêveur solitaire qui cultive sa maladresse devant les films de Buster Keaton. De l’autre, il y a l’Angelo, voleur de bagnoles et cavaleur. Au milieu, il y a Amanda, qui en bave dans sa vie trop banale, et qui a décidé de prendre son temps pour choisir son homme.

Construit sous forme d’hommage à Keaton et Truffaut, le film a un ton personnel et charmant, aidé d’une voix off qui se fond parfaitement dans l’histoire. Il y a certes des longueurs, des maladresses, bien peu de souci de vraissemblance, mais entre les trois héros, l’alchimie est là, et c’est déjà pas mal.

https://www.lexpress.fr/mag/cinema/dossier/cine/dossier.as…

medium_18431153.jpg

AILLEURS SUR LE WEB

Contenu proposé par Taboola

Commentaires

Votre commentaire sera publié directement et modéré a posteriori.

Aucun commentaire

L’auteur

Géraldine Dormoy


Café Mode a pour but de vous faire partager mon point de vue personnel sur la mode. Pas vraiment fashionista, je me considère plus comme une passionnée avide d'infos. La mode ne se limite pas aux vêtements, c'est un jeu, une discipline, une Histoire, un art de vivre. Parlons-en !

Géraldine Dormoy-Tungate, Responsable éditoriale Web de L'Express Styles
gdormoy@lexpress.fr

Illustration: Charlotte Molas

Voir mon profil

FAQ

Derniers commentaires
Archives

Retour vers le haut de page